Actualités


Entretien avec Alexandre Aubert, nouveau Président du C.G.O.S

Aubert_kiosque

Dans la publication biannuelle du C.G.O.S de septembre 2022, Alexandre Aubert expose les priorités qui seront les siennes en tant que nouveau Président du C.G.O.S.

Depuis juin dernier, vous êtes le nouveau Président du C.G.O.S. Quels sont vos « chantiers » prioritaires ?

Lors de l’assemblée générale du 16 juin 2022 à Nantes, nous avons validé trois nouvelles prestations régionales : une aide à l’achat de matériel informatique, une aide à la mobilité douce et l’élargissement du CESU aux multiservices (et plus uniquement à la garde d’enfants).

Autre nouveauté : toutes les prestations seront ouvertes aux retraités* et les couples hospitaliers seront favorisés lors du versement de certaines prestations nationales. Ces mesures entreront en vigueur le 1er janvier 2023.

La réforme de la protection sociale complémentaire des fonctionnaires nous oblige également à engager une réflexion stratégique quant à notre positionnement sur le marché de la prévoyance santé. Il s’agit de conforter notre mission sociale de protection, notamment auprès des agents en situation de maladie. C’est aussi une façon d’apporter une solution fiable aux établissements au moment de négocier un contrat santé collectif pour leurs agents.

Quel est le bilan de l’année 2021 pour le C.G.O.S ?

Près de 93 % des 447,8 millions d’euros des contributions perçues en 2021 ont été reversés aux agents. Ce chiffre souligne que nos frais de fonctionnement sont minimes. Au total 633 600 agents et retraités ont bénéficié du C.G.O.S et 58 % des agents en activité ont perçu au moins une prestation ou bénéficié d’une offre.

Grâce à l’action de mon prédécesseur, Hervé LÉON, je prends la tête d’un C.G.O.S en mouvement qui se modernise. Nous devons poursuivre ce travail. Notre ambition est de rendre le C.G.O.S encore plus attractif et de donner une image positive aux agents et aux directions d’établissements.

Comment votre engagement au C.G.O.S fait-il écho à votre parcours professionnel ?

J’ai débuté en tant qu’infirmier puis cadre de santé. Sorti de l’EHESP - promotion 1999/2001 - j’ai ensuite occupé différents postes de directions fonctionnelles, notamment aux Ressources humaines et aux Systèmes d’information, et à la tête de plusieurs établissements. Je dirige le Groupement Hospitalier de Territoire Nord- Ouest Vexin Val-d’Oise (Pontoise) depuis 6 ans.

« Nous construisons l’hôpital de demain. Le C.G.O.S est une pierre à part entière de cet édifice »

Mon engagement au C.G.O.S remonte à plus de 20 ans. J’étais jusqu’à récemment Président du Comité régional C.G.O.S Île-de-France et Secrétaire général de l’association. Les deux casquettes - directeur d’hôpital et Président du C.G.O.S - sont liées. Alors que le système de santé vit une crise sans précédent, nous construisons l’hôpital de demain. En contribuant à la qualité de vie au travail des agents, le C.G.O.S est une pierre à part entière de cet édifice.

 

* Hors prestations liées à l’activité professionnelle.