Le C.G.O.S


Chiffres clés

leon
2017 a été une année de transition pour le C.G.O.S, qui doit se préparer à des défis de taille.

L’un des grands chantiers mené a concerné la transformation de ses systèmes d’information. Ainsi, la simplification de la gestion des mots de passe, l’ouverture des droits en ligne pour tous, l’édition de formulaires avec codes-barres pré-imprimés ont-elles été mises en place… À la clé, un gain de temps pour les agents et des économies pour le C.G.O.S, qui poursuit depuis sa mutation informatique.

Coté action sociale, les instances ont travaillé à d’importantes mais nécessaires évolutions pour les années à venir. Certaines, comme la modification des aides remboursables désormais recentrées sur leur dimension sociale, ont été appliquées dès 2017.

Le premier poste de dépenses en 2017 relève du domaine la protection des agents, comme c’était déjà le cas en 2016. Ainsi, 92,4 millions d’euros ont-ils été versés à 62 470 agents afin de compenser partiellement leur perte de rémunération pour raison de maladie, au terme de leur droit statutaire à plein traitement. Par ailleurs, 5,8 millions d’euros d’aides exceptionnelles non remboursables ont été versées à des agents en grande difficulté afin de les soutenir et d’éviter qu’ils ne tombent dans la spirale du surendettement.

La scolarité des enfants occupe le second rang des dépenses budgétaires. Plus de 380 700 enfants ont ainsi bénéficié de prestations Études-éducation-formation en 2017, pour un budget global de 84,1 millions d’euros.

Les vacances et loisirs représentent 23 % des charges d’action sociale du C.G.O.S : participations aux séjours du catalogue Vacances (21,8 millions), prestations Vacances (20,2 millions), épargnes Chèques-vacances, Billetterie loisirs-culture, Chèques Culture…

Le nombre de départs à la retraite a poursuivi sa croissance entamée depuis quelques années : le C.G.O.S a versé la prestation spécifique à 22 475 nouveaux retraités, pour un total de 36,2 millions d’euros (+ 5,1 %).

Globalement, au cours de cette année 2017, plus de 6 agents en activité sur 10 ont bénéficié d’au moins une prestation du C.G.O.S. Avec les retraités, se sont près de 653 000 personnes qui ont été touchées par cette action sociale. Nous nous devons de préserver ce haut niveau de solidarité.

Anticiper, être réactif et s’adapter était et reste notre crédo. Nous ferons en sorte qu’il le demeure face aux défis qui nous sont posés aujourd’hui.

 

Hervé Léon
Président du C.G.O.S