Bon à savoir


Le réseau Sentinelles veille sur notre santé.

sentinelle
Ce système national de surveillance permet le recueil, l'analyse, la prévision et la redistribution en temps réel de données épidémiologiques issues de l'activité des médecins généralistes libéraux.

En 2012, le réseau Sentinelles collecte de façon continue des informations sur 8 indicateurs de santé (sept maladies infectieuses et un indicateur non-infectieux). D'autres systèmes de veille ayant été mis en place, la surveillance des crises d'asthme, du recours à l'hospitalisation, de la rougeole, des tests VIH, et des hépatites A, B et C ont été arrêtées. Le système informatique a été développé pour être flexible et capable d'ajouter ou de supprimer une nouvelle surveillance facilement en fonction de l'évolution de la situation en France.

Chaque semaine, les médecins Sentinelles transmettent les données de leurs patients vus en consultation pour les indicateurs suivis via une connexion Internet sécurisée, qui suit les exigences françaises actuelles sur la confidentialité des systèmes d'information. A partir de ces données, il est possible d'estimer le taux d'incidence hebdomadaire pour chaque indicateur et de suivre son évolution dans le temps et dans l'espace. Pour estimer le taux d'incidence hebdomadaire ou annuelle nationale, le nombre moyen de cas par médecin Sentinelles (normalisé en fonction de leur participation et leur répartition géographique) est multiplié par le nombre total de médecins généralistes en France, et le résultat est ensuite divisé par la population française pour obtenir un taux d'incidence

Bon à savoir