A la Une


Décisions des instances du C.G.O.S pour 2017.

decisions ca
Le Conseil d‘administration du C.G.O.S, lors de sa réunion du 14 décembre 2016 a arrêté les principales décisions pour son action en 2017.

Confronté à une situation financière tendue, certains choix ont été effectués pour ne pas mettre en péril l’institution.

L’action du C.G.O.S est financée par la contribution versée par les établissements adhérents. Le C.G.O.S a développé au fil des ans une politique d’action sociale ambitieuse, très appréciée par les agents et les retraités. Ainsi, en 2004, le nombre d’agents et retraités bénéficiaires de l’actions sociale du C.G.O.S était proche de
500 000, à fin 2015 il était proche de 670 000.

Dans le même temps, la part de chaque type d’action du C.G.O.S a beaucoup évolué :

  • le poids des prestations Etudes-éducation-formation qui était de plus de 33 % au début des années 2000 est de 26 % en 2015,
  • le poids des propositions en matière de vacances (prestations individuelles, participations Escale-Vacances ou Epargne Chèques-vacances) est passé de 13 à 18 %
  • le poids de la prestation Maladie est passé de 19 % à plus de 23 %.

A fin 2015, pour la première fois, les effectifs des établissements ont diminué. Dans certains établissements, le montant des contributions versées au C.G.O.S stagne voire diminue. Il fallait donc prendre des décisions pour préserver l’équilibre budgétaire de l’institution.

Décisions du conseil d’administration pour 2017

  • diminution de l’enveloppe allouée aux prestations Etudes-éducation-formation (essentiellement prestation Primaire) ;
  • diminution des montants des prestations Enfant handicapé, Naissance/adoption, Décès (limitée au montant plafond autorisé par l’URSSAF) ;
  • suspension de la prestation Mariage ;
  • suspension du service du Coupon Sport ;
  • reconduction des montants pour les prestations Congé de présence parentale, de Solidarité familiale ou l’Aide à la Démarche d’adoption ;
  • pour la prestation Maladie, dont le montant augmente de près de 5 % par an et qui représentera pour 2016, la premier poste de dépense, le taux de prise en charge du C.G.O.S passera en 2017 de 47,5 à 45 % (ce qui correspond, pour un agent à l’indice 550, à une diminution par jour d’environ 1,3 €) ;
  • pour la prestation Départ à la retraite, même si le nombre de départs a été important en 2015 et 2016 et que le nombre prévu pour 2017 sera encore élevé, le montant par année de service a été reconduit.
  • compte tenu du faible taux d’inflation, reconduction des paramètres de l’équation utilisée pour la détermination du montant des prestations et des tranches de quotient familial.