A la Une


Disparition de M. Antoine DE RICCARDIS - Président du C.G.O.S entre juin 2012 et juin 2018.

riccardis_hommage

Le Président, le Directeur général, les administrateurs et l’ensemble du personnel du C.G.O.S ont la douleur de vous faire part du décès d’Antoine DE RICCARDIS, membre du Bureau national puis Président du C.G.O.S entre juin 2012 et juin 2018, et membre du Bureau national depuis. Antoine s’est éteint paisiblement en dormant dans la nuit du 28 au 29 septembre au terme d’une maladie révélée il y a quelques mois.

Né en Gironde le 16 décembre 1952, le parcours hospitalier d’Antoine DE RICCARDIS riche et varié, commence en 1979 après une formation à l’institut d’études politiques de Bordeaux et une première expérience en qualité d’Inspecteur de l'action sanitaire et sociale. Directeur d’hôpital issu de la promotion François Rabelais scolarisée à l’Ecole Nationale de Santé Publique de Rennes, il a débuté sa carrière en 1980 comme assistant de direction au centre hospitalier de PAU dans l’équipe de Claude-Guy CHARLOTTE avant d’être nommé directeur adjoint en charge des services économiques au centre hospitalier de Mont de Marsan. Il a complété sa formation en 1983 par un doctorat en droit de la santé publique, et en 1992 avec un diplôme de management « Hôpital Plus » délivré par l’Ecole nationale de la santé publique.

Son premier poste de chef d’établissement l’a conduit en 1991 et pendant près de huit ans à la tête du centre hospitalier Bel-Air dans les Ardennes, avant de rejoindre sa région natale en prenant la direction en aout 1999 du centre hospitalier Charles Perrens à Bordeaux où il restera en fonctions plus de dix-huit ans.

Très engagé dans le domaine de la santé mentale en ayant dirigé deux établissements spécialisés dans ce domaine, Antoine de RICCARDIS fut également membre du Bureau national de l'Association des Etablissements de Santé Mentale (ADESM) en qualité de Délégué régional d’Aquitaine.

Fidèle à des convictions syndicales, il a également intégré le bureau national du syndicat des cadres et directeurs sanitaires et sociaux C.F.D.T dans les années 90.

Expert-visiteur auprès de la Haute Autorité de Santé (H.A.S) pendant de nombreuses années, il fut également membre du Comité de Coordination de l'Evaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine (C.C.E.C.Q.A).

Antoine a siégé pendant près de vingt ans au bureau national et au conseil d’administration du C.G.O.S en qualité de titulaire, et autant de temps au comité régional du C.G.O.S Aquitaine, sa région d’exercice. Il avait pris sa retraite en décembre 2018 à Bordeaux.

D’Antoine DE RICCARDIS, nous retiendrons un humaniste, pleinement investi dans ses missions et fonctions, disponible, abordable, respectueux et à l’écoute de tous, dans l’échange, acteur du paritarisme en recherchant constamment le compromis. Le mélange de ses origines italiennes et du sud-ouest lui conféraient à la fois de la chaleur, de la truculence, de l’humour et de l’ouverture dans ses relations. Président, il a défendu ardemment l’action sociale hospitalière et son développement auprès des pouvoirs publics. Sportif, il s’est battu pour le soutien des activités physiques avec la création du coupon-sport.

Nos pensées vont à son épouse Chantal et à ses enfants et petits-enfants, ainsi qu’à tous ceux qui ont eu le plaisir et l’honneur de le côtoyer pendant près de quarante années au service de l’hôpital public.

Voir ou revoir Antoine de Riccardis ancien Pdt du C.G.O.S

Bon à savoir

Complément’air